grande muraille chine

Voyage en terres Chinoises vers la Grande Muraille

La Grande Muraille de Chine. L’une des 7 merveilles du monde moderne. Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Longue de plus de vingt mille kilomètres. La légende raconte qu’elle serait visible depuis l’espace.

S’il y a un monument historique à ne pas manquer lors d’un voyage en Chine, c’est bien la Grande Muraille. Accessible depuis une large partie du territoire nord-est Chinois, ce gigantesque mur offre un panel de paysages à couper le souffle.

LA GRANDE MURAILLE EST SURPEUPLÉE, OUI, MAIS …

Pékin est le point de départ favori des touristes et voyageurs pour aller à la découverte de la Grande Muraille, et pour cause, de nombreux sites rénovés et réhabilités sont facilement accessibles depuis la capitale Chinoise. Des destinations idéales si vous voyagez avec des enfants en bas âge ou des personnes à mobilités réduites. Garde-fou, ascenseurs et pavés impeccables constituent les attraits principaux de ces points de visite.

Cependant, attendez-vous à être entourés par une flopée de touristes venus du monde entier … mais également de la Chine entière. Il est alors parfois difficile de capter l’intensité, la magie et l’histoire d’un tel lieu. Parmi ces endroits adorés des touristes, Badaling en est le principal.

Mais saviez-vous qu’il vous est tout à fait possible de visiter la Grande Muraille de Chine sous un autre jour que celui du flot touristique quotidien du pays ?

grande muraille chine

Nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour faire de cette visite, un mémorable souvenir dont vous seuls serez les héros !

COMMENT Y PARVENIR ?

Lors de notre arrivée en Chine, nous avons été accueillis par une amie d’enfance qui vit actuellement à Pékin. Elle nous a mis en contact avec l’une de ses collègues, partie en voyage en Inde et à la recherche d’une âme charitable pour s’occuper de son chat resté à la maison.

galette farcie

Nous qui adorons les animaux, nous ne pouvions pas rêver meilleures conditions pour démarrer notre voyage chinois. Nous nous sommes donc retrouvés dans un hutong, quartier traditionnel chinois, en plein cœur de la capitale.

Hutong Pékin

hutong pékin chine hutong beijing

A son retour de vacances, nous avons donc fait la rencontre d’Hélène, expatriée depuis 15 ans en Chine, et mariée à un local. Pourquoi ce détail est-il important ? Car ce dernier est guide et organisateur de voyages en Chine.

C’est donc grâce à ses contacts que nous avons pu vivre une expérience incroyable dans la campagne chinoise, au plus près de la culture locale.

Si vous aussi vous voulez vivre la même expérience que nous, n’hésitez pas à nous envoyer un email à frenchietravel@gmail.com ou à nous contacter via notre page Facebook ou Instagram. Nous serons ravis de partager avec vous les coordonnées de Xiaobei.

EN ROUTE POUR LE HEBEI !

Le Hebei est une province chinoise située au nord-est du pays et entourant la province de Pékin. Cette région est principalement connue pour abriter une grande partie de la Grande Muraille de Chine encore bien conservée mais toujours intacte de toute modifications.

Pour se rendre dans cette partie du pays, comptez environ 2h30 en voiture. Mais la circulation peut être tellement dense à la sortie de la ville qu’il vaut mieux prévoir large.

Grâce à Xiaobei, un chauffeur est venu nous chercher à l’entrée du hutong à 7h du matin et nous ramènera le lendemain soir au même endroit.

C’est donc en mini-van que démarre notre expédition.

Les paysages varient au fil du trajet et nous arrivons bientôt dans des contrées montagneuses, à flanc de falaise. C’est magnifique ! Mais pas le temps pour des arrêts photos, nous aurons d’autres opportunités pour admirer la montagne.

hebei chine

Sur la route, attendez-vous à avoir un contrôle de police à la frontière entre les deux provinces. Ces contrôles sont plus présents dans cette partie du pays en raison d’une vague migratoire venant de la Mongolie. Si vous n’avez pas le physique d’un chinois ou d’un mongolien, vous ne serez probablement pas contrôlés, mais votre chauffeur le sera.

ESSAYEZ DE PRONONCER ZHENBIANCHENGCUN

A moins d’avoir pris l’option « chinois » au lycée, vous n’arriverez probablement jamais à le prononcer correctement. Difficile donc de se faire comprendre par un local. D’ailleurs, dans cette partie du pays, comme dans beaucoup d’autres d’ailleurs, les chinois ne parlent pas, ou très peu, anglais.

Heureusement, le langage des signes est universel (ou presque) et les habitants du village sont très accueillants à l’approche de touristes occidentaux. Il faut dire qu’ils sont rares dans le coin !

Nous découvrons alors notre auberge pour la nuit. Une charmante longère en briques et tuiles grises autour d’une petite cour. On nous amène très vite à nos chambres pour y déposer nos affaires avant de nous faire une visite rapide de la maison.

maison d'un soir chine

maison traditionnelle chine lit traditionnel feu de bois

Si vous cherchez les toilettes elles sont au fond du jardin ! Et comme ailleurs en Chine, j’espère que vous avez travaillés vos « squats » car ce sont des toilettes turques ! Ici en l’occurrence elles sont également sèches donc ne jetez pas le papier toilette dans la fosse mais dans la poubelle prévue à cet effet !

ET AVEC CECI ? ÇA SERA TOUT !

La maitresse de maison est aux petits soins et tout sourire de nous accueillir chez elle. Avant notre randonnée du jour vers la Grande Muraille de Chine, elle nous a préparé un repas digne d’un banquet. Pourtant la consigne d’un repas léger avait bien été passée, mais dans la culture chinoise, il doit toujours y avoir beaucoup de plats à partager pour un repas réussi.

Nous nous sommes régalés avec une multitude de saveurs.

repas léger chine

Des haricots et champignons poêlés. Même s’il semblerait qu’il ne s’agisse pas exactement de haricots verts, l’aspect et le goût s’en rapprochent et je serais dans la capacité totale de vous dire de quel légume il s’agit.

Une poêlée de tomates et choux fleurs. Des pommes de terre sautées parmi les meilleurs de ma vie. Des morceaux de porc braisés. Du chou en sauce. Naturellement, le tout était accompagné de riz blanc, et nous avons surmontés le tout d’une bouteille de bière !

C’est donc le ventre plein que nous entamons notre marche vers la Muraille de Chine.

AVOIR UN GUIDE, EST-CE VRAIMENT OBLIGATOIRE ?

Oui.

guide grande muraille de chine

Bien sûr que vous pouvez, si vous le souhaitez, tenter l’expérience de vous rendre par vos propres moyens vers la Grande Muraille de Chine, mais entre nous, je vous souhaite bonne chance pour la trouver !

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, malgré sa taille, la Grande Muraille n’est pas si facile à trouver que ça.

D’ailleurs, certains voyageurs étant déjà venu dans ce village plusieurs fois se sont un jour dit qu’ils n’avaient plus besoin de guide pour retrouver le chemin. Après une journée entière de marche, ils n’ont pu apercevoir la Grande Muraille que de loin, mais à force qu’ils marchaient dans sa direction, la distance entre elle et eux ne faisait que d’accroître. Ils sont finalement rentrés bredouille de leur expédition du jour.

Nous étions trois et le guide nous a coûté 150 yuans pour nous tous, soit environ 20€ ce qui est plus que raisonnable. De plus il ne s’agissait pas d’un opérateur touristique où les guide ne touchent qu’un faible pourcentage à la fin. Nous l’avons payé directement, et nous savons que 100% de ce que nous lui avons payé lui revenait.

Un bon moyen pour faire marcher l’économie locale dans une région délaissée par les touristes.

UN CHEMIN PAVÉ D’EMBUCHES

Bon, j’exagère ! Pour de vrai il s’agit plutôt d’une promenade dominicale que d’une randonnée de l’extrême, mais alors qu’on nous avait annoncé 45 minutes de marche pour atteindre la Grande Muraille, comptez plutôt 1h à 1h30.

marche vers la grande muraille de chine

hebei nature chine hebei chine

Les paysages traversés lors de cette marche sont époustouflants et on commence à apercevoir la Grande Muraille se dessiner sous nos yeux. C’est une drôle de sensation de penser à toutes les dynasties et générations qu’elle a vu défiler. A flanc de montagne, au cœur de la forêt. Entourée d’une nature encore sauvage. Les premiers instants de découverte de cette partie du monde nous laissent sans voix.

grande muraille de chine

Soudain on s’en approche enfin, nous ne sommes plus qu’à quelques mètres des pierres qui la composent nous pouvons presque les toucher ! Encore quelques pas et … C’est une telle bourrasque de vent qui nous accueille que nous faisons machinalement quelques pas en arrière pour reprendre nos esprits. Quelle envolée !

C’est ici, au pied de la Grande Muraille de Chine, sur une partie non rénovée de cette merveille mondiale que notre guide nous laisse. Pour lui, la Grande Muraille de Chine c’était son terrain de jeu quand il était petit. Aujourd’hui il doit avoir plus d’une soixantaine d’années et préfère nous attendre en son pied.

grande muraille de chine

TOUS À VOS ÂMES D’AVENTURIERS !

Seuls au monde. Seuls sur cette immensité. Seuls face à la Grande Muraille de Chine. Quelle agréable sensation. Une sensation d’exclusivité ce que nous vivons. La Grande Muraille de Chine rien que pour nous. Des kilomètres et des kilomètres de murs, quelques tours d’observation en plus ou moins bon état par ci, par là.

grande muraille de chine

grande muraille de chine tour observation grande muraille de chine

Et ça monte, et ça redescend. Parfois abrupte, raide. Parfois glissant. Mais toujours magnifique. Toujours irréel. Comme un voyage temporel nous ne voulons plus rebrousser chemin. Nous souhaitons toujours continuer d’avancer, d’explorer de découvrir. Mais que le temps passe vite lorsque l’on en prend plein les yeux.

grande muraille de chine

grande muraille de chine grande muraille de chine

Il est déjà temps de faire marche arrière et de retrouver notre guide qui commençait à s’inquiéter de ne pas nous voir revenir. Le pauvre avait déjà entrepris la marche dans notre direction en espérant que tout aille pour le mieux.

grande muraille de chine

grande muraille de chine grande muraille de chine

C’est l’heure de la redescente au village. C’est avec une joie mêlée de tristesse de quitter cet endroit que nous rentrons à notre auberge.

UN REPAS CHAUD ET DODO

Le soir, la nuit tombe vite dans cette région et l’hiver approchant, apporte son lot de fraîcheur. C’est donc autour du feu que nous nous retrouvons tous pour manger un gargantuesque dîner bien mérité après cette journée d’aventures.

dîner chine hebei

Au menu, riz blanc naturellement. Ravioles maison. Poulet rôti en sauce. Chou blanc sauté. Pommes de terre. Poêlée de légumes. Salade et Tofu. Champignons shitakés. Le tout surmonté de thé.

Après un repas comme celui-ci nous devrions bien dormir !

Il fait frais dans la chambre car il n’y a pas de chauffage. Mais glissez vous sous les couvertures et appréciez la surprise laissée par notre hôte du jour.

Le lit fonctionne comme une chaudière à bois. Il est construit en argile et briques. Une petite trappe est accessible au pied du lit dans laquelle vous préparez un brasier. Le feu va alors réchauffer votre lit en commençant par vos pieds avant que la chaleur ne remonte petit à petit vers le haut de votre corps.

lit feu de bois chine lit feu de bois

Si la préparation du feu est correctement effectuée, la chaleur sera diffuse pendant toute la nuit, vous permettant alors de profiter d’un bon lit chaud et d’une douce nuitée où vous pourrez vous remettre de vos émotions d’aventuriers et rêver encore de la Grande Muraille de Chine.

RETOUR A LA VIE CITADINE

Le lendemain, après un petit déjeuner copieux, nous décidons de passer la matinée à visiter et découvrir le village qui nous a accueilli.

Nous commençons bien évidemment par une partie de la Grande Muraille de Chine, entièrement rénovée, présente au cœur de Zhenbianchengcun.

grande muraille de chine rénovée

muraille de chine rénovée porte muraille de chine

Cette partie-ci est complètement différente de celle que nous avons visité la veille. Elle fut construite en briques grises et non en pierres. Mais il est également possible de flâner sur les remparts.

Ce morceau de la Grande Muraille de Chine est le début d’une randonnée que nous n’aurons malheureusement pas le temps d’effectuer. Cette randonnée longe ce fragment de la Grande Muraille jusque dans la campagne environnante jusqu’à un point de vue sur le village.

Un dernier arrêt dans le café du village où se joue un tournois de Majong dont il est compliqué de comprendre les règles. Nous apprendrons, de plus, par la suite que les règles diffèrent selon les régions du pays.

majong chine

Nous sommes devenus l’attraction locale ! Tout le monde nous regarde entrer dans la salle, s’arrêtant presque de parler et de jouer. Puis, amusés, ils reprennent leur activité et s’amusent de nos regards interloqués face à ce jeu que nous découvrons.

Il est déjà l’heure !

Terminée l’épopée au cœur de la campagne chinoise. Au-revoir Grande Muraille de Chine. Adieu délicieux petits plats préparés par notre hôtesse d’un soir.

Il est temps de retourner à une vie plus citadine et de continuer de notre voyage Chinois vers d’autres horizons.

village

village chine village hebei muraille de chine

Si vous avez aimé cet article ou si vous souhaitez vous aussi, vivre l’expérience de la Grande Muraille de Chine hors du temps, écrivez-nous, commentez ou partagez auprès de vos amis.

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *