A la découverte d’une nature époustouflante à Port Renfrew !

L’île de Vancouver est une grande île côtière de la Colombie-Britannique, séparée du Canada continental par trois détroits. Il s’agit de la plus grande île de la côte ouest de l’Amérique, mais c’est aussi le lieu idéal pour tous les amoureux de la nature. Avec un territoire aussi grand que la Belgique, l’île est partagée entre forêts, marais, plages, montagnes, lacs, fleuves et océan. Bien sûr, cette flore luxuriante accueille une faune tout aussi riche avec ours, élans, cougars, loups, baleines etc.

Il faut savoir que sur l’île de Vancouver, il y a maintenant plus de 1000 ans, se trouvait une forêt pluvieuse tempérée qui recouvrait l’île entière. L’exploitation forestière a malheureusement ravagé la forêt primaire de l’île puisque plus de 90% des arbres géants de plus de 300 ans ont été abattus. Aujourd’hui, cependant ces vestiges sont encore bien présents et restent saisissants par leur beauté et leur gigantisme, figure emblématique de l’île et de la déforestation massive, un sapin Douglas appelé « Big Lonely Doug » âgé de plus de 1000 ans et haut de 70 mètres subsiste seul, au milieu des zones déboisées.

Heureusement, l’île de Vancouver possède toujours des merveilles naturelles qui en font le lieu idéal pour une escapade nature et ravissent les voyageurs en mal de verdure ou les explorateurs en herbe à la recherche d’une faune et d’une flore riche.

PORT RENFREW

Si vous êtes sur l’île de Vancouver et que vous rêvez d’aventure au sein de la nature le temps d’un week-end (ou plus), rien ne vaut les alentours de Port Renfrew, situé à environ 2 heures de route de la capitale Victoria. Ce petit village de pêcheurs se trouve sur la côte sud de l’île, dans la baie de San-Juan, à l’entrée du célèbre Parc National de Pacific Rim, un concentré de nature et de forêts fascinantes (quasi) primaires, denses et millénaires !

Avis aux surfeurs, Port Renfrew possède une plage longue de 2km à l’extrémité du port sans qu’aucune structure ne soit construite, seuls les morceaux de bois flottés jonchent la plage et il n’est pas rare d’observer des amateurs de vagues tenter leur chance sur cette partie de la côte.

Lors de votre visite à Port Renfrew, prenez le temps d’apprendre à pêcher. Ici la pêche au saumon est une culture puisqu’il n’est pas rare d’attraper des saumons de plus de 20kg ! Certains peuvent même atteindre les 25kg, un poids record pour ce genre de poisson.

Mais le plus gros avantage de Port Renfrew est sans conteste sa proximité avec la nature environnante et majestueuse du Parc National de Pacific Rim, inégalable !

LIZARD LAKE

Le lac Lizard est un lac de taille moyenne, entourée d’une forêt de pins et sapins se reflétant dans l’eau. De l’embarcadère en bois qui s’étend sur le lac, il est possible de nager, d’embarquer dans un canoë pour une promenade bucolique ou même de tenter sa chance à la pêche de la truite arc-en-ciel. La plupart des pêcheurs de la région viennent au Lac Lizard uniquement dans le but d’attraper une de ces fameuses truites, mais attention, vous ne pourrez pas vous improviser pêcheur d’un jour car toute pêche sur l’île de Vancouver et ailleurs en Colombie-Britannique nécessite un permis.

Loin du tumulte et des bruits de la ville, le lac Lizard offre de belles perspectives en matière de relaxation et d’escapade nature.

Si vous souhaitez prolonger le plaisir, vous pouvez y passer la nuit et camper aux abords du lac, un camping sauvage est présent avec des tables de pique-nique mais aussi des foyers afin de faire un feu de camp en tout sécurité. Le camping n’est ouvert qu’à partir de la mi-mai, ce qui veut également dire qu’il est payant à partir de cette période. Personnellement, nous avons campé au Lizard Lake fin-mars, début-avril, et le camping était, de ce fait, gratuit, mais sortez équipés afin de vous protéger du froid, n’oubliez pas que nous sommes au Canada. Certes la Colombie-Britannique possède l’hiver le plus doux du pays, mais il n’en reste pas moins glacial durant la nuit.



 

Attention ! L’île de Vancouver dispose de la plus grosse population d’ours de tout le Canada. Avant d’aller vous coucher quelques précautions sont à suivre, mettez votre nourriture en hauteur et surtout (!) ne gardez aucune denrée dans votre tente ! Les ours peuvent la sentir  à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, si en plus vous campez vers la fin de l’hiver ou au début du printemps, il s’agit là de la période où les ours sortent de leur hibernation et ont, de ce fait, très faim … ne tentez pas le diable !

Si vous survivez à votre nuit, vous aurez probablement envie de découvrir les alentours avec une ou plusieurs randonnées et ça tombe bien car de nombreux chemins pédestres sont accessibles près du lac Lizard. Alors que certains ne vous feront marcher que quelques dizaines de minutes, comme par exemple la boucle de 1,5 kilomètres qui contourne le lac, mais le plus long chemin de randonnée est le West Coast Trail, long de 75km qui traverse le Parc National de Pacific Rim d’est en ouest. Il faut en moyenne 4 à 5 jours de marche pour terminer ce trail mais rien ne vous empêche d’y faire une excursion d’une journée ou deux. Attention cependant, pensez à réserver car le nombre de randonneurs quotidiens pour ce trail est limité.

CATHEDRAL GROVE ET AVATAR GROVE

Non loin du lac Lizard, le sentier d’Avatar Grove et de Cathedrale Grove sont des incontournables de la région puisqu’ils vous font découvrir les immenses arbres millénaires canadiens du plus ancien Parc National de Colombie-Britannique. Ce sont ici les plus anciens arbres du Canada mais aussi les plus grands, des sapins Douglas géants de plus de 74 mètres de hauteur et qui peuvent parfois atteindre les 9 mètres de circonférence !

Au cours des dernières années, le tourisme a nettement augmenté dans cette région de l’île, notamment en raison du travail de l’Alliance des Forêts Anciennes qui a tout fait pour préserver certains des plus grands arbres d’Amérique du Nord présents autour de Port Renfrew.

 

Ces merveilles naturelles sont encore plus marquées d’histoire puisque c’est ici que les Premières Nations Nuu-Chah-Nulth rencontrèrent les explorateurs et pionniers européens. Le Capitaine Cook a d’ailleurs passé plus d’un mois à vivre au sein de ces tribus natives dans le but de développer le commerce des peaux de loutres de mer avec les chinois, ce qui enrichit rapidement certains chefs de tribu des Nuu-Chah-Nulth qui devinrent par la suite les intermédiaires entre les blancs et les autres peuples, notamment grâce aux armes à feu, avant d’être décimés peu à peu en raison des maladies de contact et de la guerre.



 

SOOKE

Sur le chemin du retour vers Victoria, pensez à vous arrêter à Sooke. Cette petite ville côtière est aussi l’entrée du Parc National de Sooke caractérisée par une zone de forêt pluviale ainsi qu’un sentier qui borde les criques et plages désertes des alentours. Il s’agit ici des plus belles plages de l’île, l’occasion d’observer, lorsque la saison vous le permet, des baleines grises et rorquals qui se prélassent à quelques mètres seulement de vous avant de retourner au large de l’Alaska.

C’est également depuis ces plages préservées que vous pourrez apercevoir le Parc National Olympique de Seattle, de l’autre côté du détroit Juan de Fuca, une vue spectaculaire. Vous serez probablement, tout comme nous l’avons été, impressionnés par la proximité avec la frontière américaine. Certes la Colombie-Britannique est un État limitrophe des États-Unis mais comme la majorité des États Canadiens. Cependant, il s’agit là d’une sensation particulière d’être assis sur une plage Canadienne à contempler des paysages Américains simplement séparés par un bras d’océan.

Profitez-en pour apprécier encore plus la vue en chevauchant un kayak de mer et en navigant de plages désertes en criques sauvages. Une épopée nature inoubliable et l’occasion d’observer de plus près certains animaux marins visibles dans cette région puisque la faune et la flore ne sont pas riches uniquement sur terre mais également sous l’eau.


Vous avez aimé cet article ? Alors laissez-nous un commentaire ou partagez-le auprès de vos amis.

Articles similaires : « Amoureux de la nature, Salt Spring Island est fait pour vous ! » ;  « Road Trip sur les traces de Game Of Thrones en Islande » ;  « Vancouver, la cité de l’Ouest » ;  « Incroyable cette bouffée d’air frais aux portes de Québec ! » 

2 thoughts on “A la découverte d’une nature époustouflante à Port Renfrew !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *