Quel quartier de Toronto est fait pour vous ?

Toronto est l’une des villes les plus attractives au monde pour de nombreuses raisons qui ont fait sa réputation. Qu’il s’agisse de l’environnement idéal au bord du lac Ontario, des animations variées et régulières en tout saison ou encore de l’aspect multiculturel de la ville, tout ici est facteur de modernité et de séduction, aussi bien pour les habitants de Toronto que pour les touristes ou voyageurs.

Outre la richesse de sa vie artistique et culturelle, Toronto est également riche de quartiers et d’ambiances éclectiques. Pas besoin d’aller à Toronto pour en avoir un premier aperçu, il vous suffit d’ouvrir une carte de la ville et de lire le nom des différents quartiers : China-Town bien sûr, mais aussi Korea-Town, Greek-Town, Little-Italy, Little-India, Little-Portugal… Bref ! Ici toutes les communautés immigrées possèdent leur quartier.

DOWNTOWN

Lors de votre arrivée à Toronto, il y a de fortes chances pour que le premier quartier visité soit Downtown. D’abord parce qu’il s’agit du quartier dans lequel se situe la gare centrale, mais aussi car avec ses nombreux buildings et la CN Tower, c’est un quartier que l’on reconnait de loin !

En vous promenant dans les rues du Downtown, vous découvrirez un mélange architectural détonnant. Un mix entre le moderne des grands buildings en verre et l’ancien des immeubles datant du début du XIXème siècle.

 

A l’époque, les constructions étaient largement inspirées du style géorgien, puis c’est le style roman Richardsonien qui a prévalu. L’endroit idéal pour contempler le contraste saisissant des différentes générations architecturales est la place de l’Hôtel de Ville puisque l’ancien Hôtel de Ville, monument typique de Toronto et aujourd’hui défini comme lieu historique national du Canada, fait face au nouveau bâtiment de l’Hôtel de Ville très moderne !



 

Le quartier Downtown est également connu pour être traversé par l’une des plus longues avenues au monde, Yonge Street ! Longue de près de 70km et reliant le lac Ontario au lac Simcoe, cette avenue réunie le quartier des affaires de Toronto mais également de très nombreux restaurants, cafés et boutiques.

Une chose est sûre, si vous vous promenez dans le quartier Downtown sans avoir les yeux levés vers le ciel, vous risquez de passer à côté d’une bonne partie de la visite … Mais ne vous inquiétez pas, malgré le fourmillement des businesswomen et businessmen aux heures de pointe, il suffit que vous vous arrêtiez pour regarder le plan de la ville et dans la minute qui suit un habitant de Toronto est à vos côtés pour vous indiquer votre chemin. Une chose est sûre, ce n’est pas à Paris que vous verrez cela et ce sentiment se renforce si vous prenez le métro durant ces fameuses heures de pointe.



 

Non seulement les gens font la queue sans essayer de prendre la place de la personne arrivée devant et sans se bousculer, mais vous pourrez, en plus, constater le calme et la sérénité dans laquelle cette scène quotidienne se déroule. Un moment d’apaisement avant d’aller au travail !

GRAFFITI ALLEY

  

 

A deux pas de Chinatown et environ 15 minutes de marche du Downtown se trouve Graffiti Alley. A première vue cette petite rue aux allures de coupe-gorge n’est pas la plus accueillante de la ville, mais si vous laissez vos préjugés derrière vous et que vous vous aventurez dans cette contre-allée, alors vous avez de fortes chances d’en prendre plein les yeux !

Environ 500 mètres de tags, graffitis et autres street art s’offrent à vous. Des milliers de couleurs pour des toiles éphémères aux ambiances reflétant les caractères des différents grapheurs.

  

 

Ces ruelles colorées ont quelque chose d’enivrant, qu’elles traduisent un dessein esthétisant, contestataire et parfois même les deux ensemble, puisque Toronto est un paradoxe de ce point de vue-là également. Quoi qu’il en soit, vous ne saurez plus où donner de la tête et au final, même si vous sembliez inquiets d’entrer dans cette ruelle sombre au départ, vous risquez d’y passer beaucoup plus de temps que prévu.

Bien sûr vous pouvez, comme pour le reste de la ville, choisir l’option d’une visite accompagnée et encadrée mais nous ne sommes pas des fans de ce genre de visite bien trop souvent minutées.



 

KENSINGTON MARKET

Si comme nous vous aimez déambuler dans les rues d’une ville que vous ne connaissez pas sans destination précise, alors après votre passage à Graffiti Alley vous risquez d’arriver dans le quartier de Kensington Market puisqu’il se trouve à moins d’un kilomètre de là. Ce quartier multi-culturel est situé dans le centre de la ville de Toronto, il s’agit de l’un des quartiers les plus anciens et les plus célèbres de la ville. Il est d’ailleurs devenu lieu historique national du Canada en 2006 !

Après avoir connu une forte immigration irlandaise et écossaise, le début du XXème siècle fût marqué par l’arrivée en masse d’immigrés juifs de l’Europe de l’Est et notamment dans le quartier de Kensington Maket. Le nombre boutiques juives était tellement important que de nombreux locaux avaient même renommé le quartier en « Jewish Market ».

A la suite de la seconde guerre mondiale, les populations juives se sont majoritairement installées dans le nord de la ville, laissant ainsi le quartier de Kensington Market aux immigrants des Caraïbes et de l’Asie de l’Est, le rendant, de ce fait, de plus en plus cosmopolite.

De nos jours, le quartier est devenu une attraction touristique majeure de la ville de Toronto, mais également l’un des centres de la vie culturelle. Mais Kensington Market est aussi connu pour son ambiance et sa population hippie-bobo-punk, difficile de faire un choix tant les influences sont nombreuses !

C’est un quartier très agréable pour se promener et faire du shopping car de nombreuses boutiques en tout genre sont présentes dans le quartier. Vous y trouverez des friperies, des primeurs, des fromagers, des bars et des terrasses agréables mais aussi des restaurants végétariens et végétaliens, tout ici est prévu pour que chacun se sente à l’aise et ça fonctionne ! On voudrait ne jamais repartir d’ici.

 

SAINT LAWRENCE MARKET

Si vous avez aimé Kensington Market mais que vous êtes à la recherche d’un véritable marché pour faire vos courses comme nous pouvons en avoir en France, alors allez faire un tour à St Lawrence Market.

Ce marché historique et traditionnel, situé dans le Vieux Toronto, fut créé au début des années 1800 au sein d’un immense bâtiment de briques rouges. Le quartier entier est d’ailleurs composé de nombreux immeubles aux tons rouges dont certains rappellent l’architecture de certains édifices très connus à New York.

Réputé comme étant l’un des meilleurs marchés du monde, cet immense espace est dédié aux plus beaux produits que l’on peut trouver dans le pays. Faites le plein de fruits et légumes frais, suivez des cours de cuisine, recherchez des trésors insolites à travers des animations en tout genre ou goûtez simplement à des spécialités locales. Le St Lawrence Market vous ouvre ses portes pour votre plus délicieux plaisir.

De nombreuses animations sont régulièrement organisées au sein du St Lawrence Market, l’occasion d’aller y voir des concerts, des expositions en tout genre mais aussi, et surtout, d’y retrouver une ambiance incroyable, de quoi passer une journée pour le plaisir du ventre, des yeux et des oreilles afin de mettre tous vos sens en éveil.

Prenez le temps de déjeuner sur place car de nombreux stands vous proposent leurs spécialités. Pizza, sandwich en tout genre ou pâtisseries, il y en a pour tous les goûts mais aussi pour tous les prix car, alors que la ville de Toronto reste chère, les plats proposés au St Lawrence Market sont largement accessibles !



 

DISTILLERY DISTRICT

Un autre quartier à ne surtout pas manquer lors de votre visite à Toronto est le Distillery District qui tient son nom de la distillerie Gooderham and Worts, présente autrefois dans le quartier pour la fabrication de whisky, mais aussi l’une des plus grandes distilleries d’Amérique du Nord !



 

Remis à neuf en 2003, ce quartier historique est un village commercial piéton aux nombreuses bâtisses en briques rouges, typique du vieux Toronto. Le quartier compte plus de 40 bâtiments et 10 rues classées au patrimoine historique du Canada, mais aujourd’hui, il est principalement occupé par des boutiques, restaurants et galeries d’art, un quartier où design, divertissements et créativité modernes se mêlent harmonieusement au passé et aux rues pavées.

Vous voici au cœur du quartier des artistes et des bobos !



 

Vous le constaterez d’ailleurs rapidement si vous faites du shopping dans le quartier : vêtements écologiques et éthiques, sacs à main en tissus recyclés, bijoux artisanaux mais aussi la « Beer Store » avec ses 350 marques de bière à découvrir.

Tout au long de l’année, le Distillery District accueille une foule d’événements culturels tels que des expositions gratuites, des ateliers d’art, des concerts ou des festivals gastronomiques. Le marché de Noël est un symbole du quartier, à ne pas rater si vous visitez Toronto en Décembre. Mais si vous venez à Toronto de janvier à Mars, venez apprécier le Toronto Light Festival !

 

Le Toronto Light Festival est un nouveau voyage visuel et une nouvelle expérience autour de l’exposition d’art. Pourquoi ? Parce qu’au Canada l’hiver est long … parfois même très long ! Alors pour que le temps passe plus vite que cette saison soit plus agréable à vivre, les créateurs de ce festival ont voulu créer quelque chose de spécial, quelque chose qui soutiendrait l’esprit collectif de la ville et de ce quartier.

Le Toronto Light Festival expose la créativité d’artistes locaux et internationaux pendant 45 jours. C’est une expérience hivernale conçue pour divertir et inspirer les visiteurs pendant les journées froides et sombres de l’hiver, l’occasion de découvrir Toronto avec un nouvel œil, mais aussi de mettre en lumière une forme d’art qui s’allie parfaitement aux briques rouges des bâtiments.



 

Vous avez aimé cet article ? Cet article vous a donné envie de découvrir les différents quartiers de Toronto ? Alors partagez-le ou laissez-nous un commentaire.

Articles similaires : « Vous allez aimer ce City Trip à Toronto » ; « Insolite ! On vous dit tout sur les chutes du Niagara » ; « Un week-end culturel à Ottawa » ; « Wouah ! Quelle vue imprenable sur Montréal ! » 

Vous allez aimer ce City Trip à Toronto

Toronto est la ville la plus grande du Canada mais également la plus chère avec sa vision tournée vers le business et son immense centre des affaires. Surnommée « New York Canadien » on comprend vite pourquoi lorsque l’on arrive à la Gare Centrale située en plein downtown et que l’on ne peut s’empêcher de lever la tête pour contempler les grattes-ciel.

Avec ses nombreux quartiers aux ambiances bien distinctes, Toronto est une ville dans laquelle l’ennui est impossible et où, malgré les prix pratiqués, il est possible de profiter à moindres frais. Vous passerez des heures, voire des jours, à déambuler dans les différents districts qui composent cette mégalopole, découvrant les différentes architectures et ambiances mais également la richesse culturelle d’une ville en perpétuel développement.

Afin de profiter au maximum des attractions proposées par la ville, nous vous recommandons d’opter pour le City Pass de Toronto. Ce petit carnet vous propose des coupons à utiliser dans 5 attractions parmi les 6 sélectionnées, vous permettant ainsi de réduire votre facture globale et d’économiser environ 30% en comparaison du plein tarif. Sachez que le City Pass est également disponible si vous voyagez dans d’autres villes d’Amérique du Nord telles qu’Atlanta, Boston, Chicago, Dallas, Houston, New York, Philadelphie, San Fransisco, Seattle ou Tampa. Enfin, un dernier City Pass existe pour la région du sud de la Californie avec des entrées pour Disneyland, SeaWorld ou encore Legoland, de quoi passer de bons moments en famille et à tarifs réduits.

Pour vous procurer votre City Pass il vous suffit de vous rendre dans l’une des attractions proposées par l’entreprise, au lieu d’acheter votre simple ticket d’entrée vous demandez alors un City Pass. Pour la ville de Toronto le tarif est de $88CAD + les taxes, soit $100,79CAD ce qui correspond à 66.73€. Vous pouvez également acheter votre City Pass directement sur le site officiel. Sachez qu’en cas d’achat en ligne vous disposerez d’un City Pass virtuel, tandis que si vous l’acheter directement à la caisse de l’une des attractions, ce dernier sera un carnet de plusieurs coupons.

Une fois votre City Pass en main, vous avez donc la possibilité d’accéder à 5 des 6 attractions proposées dans le carnet et ce pendant les 9 jours suivant la date d’achat. A Toronto, les attractions proposées sont les suivantes :

  • CN Tower
  • Ripley’s Aquarium of Canada
  • Casa Loma
  • Royal Ontario Museum
  • Centre des Sciences de l’Ontario ou le Zoo de Toronto

Pour des raisons de distance avec le centre ville nous avons opté pour le Centre des Sciences de l’Ontario plutôt que pour le zoo mais avec le recul, nous vous recommandons de faire un peu plus de route et (nous l’espérons) plus apprécier votre visite que la notre. Découvrez pourquoi ci-dessous.

LA CN TOWER

Au commencement, la CN Tower n’était qu’une simple antenne radio. Au début des années 1960 la hausse de la population et la création des premiers buildings ont clairement perturbé la qualité des ondes radios diffusées. L’objectif était alors d’intégrer l’antenne de diffusion à une tour plus haute que tous les autres grattes-ciel de la ville, afin de fluidifier les ondes. Avec ses 553 mètres de hauteur, la CN Tower est devenue l’emblème de Toronto, visible depuis n’importe quel quartier de la ville et située en plein centre du quartier des affaires. A savoir que pendant 34 années, la CN Tower était la tour du plus haute du monde avant d’être dépassée en 2009 par la Burj Khalifa de Dubaï et par la Tour de Télévision et de Tourisme de la ville de Canton en Chine.

Lors de votre entrée dans la CN Tower, veuillez à ne pas détenir d’objets potentiellement dangereux ou interdits car des portiques de sécurité sont installés ainsi qu’une fouille des sacs. Une fois le service de sécurité passé, vous devez alors prendre l’ascenseur qui vous mènera au 7ème ciel ! Au cas où vous ne souhaitez pas acheter de City Pass, l’entrée de la CN Tower et l’accès à l’ascenseur vous coûtera $35CAD par personne hors taxes.

L‘ascenseur de la CN Tower est en verre et est situé sur une face externe de la tour. Autrement dit, lorsque l’on est dans l’ascenseur on voit la vue se dessiner au fur et à mesure de l’ascension, on se rend alors compte de la hauteur de la tour. Non seulement par la vue sur tout Toronto, mais également par la durée que prend l’ascenseur avant d’arriver au sommet.

Une fois au belvédère, vous aurez alors l’opportunité de contempler la ville à 360° avec un panorama à couper le souffle surtout lors des journées de temps clair. La légende raconte qu’il serait possible de voir jusqu’aux chutes du Niagara lorsque le temps le permet ! Profitez-en pour faire une pause et passer quelques heures au sommet du monde (au sommet de l’hémisphère Ouest en tout cas) vous aurez peut-être la chance d’observer un coucher de soleil inoubliable sur la ville avant d’apprécier les lumières de Toronto qui plonge peu à peu dans la nuit.

C‘est également à ce niveau que se trouve le célèbre plancher de verre ! Oserez-vous marcher et contempler le sol à plus de 346 mètres de hauteur ?!



 

Si vous avez faim, tout est prévu ! Mais il faudra sortir la Carte Bleue et pour le coup ça risque de piquer si vous voyagez avec un petit budget. Comptez tout de même $58CAD par personne pour un entrée-plat ou plat-dessert le midi et $65CAD le soir pour un menu en deux services (hors taxes et hors service).

Un deuxième ascenseur est ensuite disponible pour accéder à la partie la plus haute de la tour, la Nacelle. Malgré votre City Pass, cet ascenseur vous coûtera tout de même $6 CAD de plus par personne (hors taxes) mais sachez que si vous n’avez pas le City Pass alors cela vous coûtera $12 CAD hors taxes par personne ! Attendez-vous à être déçus car la vue est gâchée par un grillage de protection encadrant complètement la nacelle. Certes vous avez l’opportunité d’être à l’extérieur et la vue est plus impressionnante puisque vous êtes 100 mètres plus haut qu’au niveau du belvédère principal, cependant ce n’est pas là où vous ferez les plus jolies photos.

La CN Tower propose également une activité pour les amateurs de sensations fortes « Haut-Da-Cieux » est l’attraction la plus extrême de Toronto et la première du genre en Amérique du Nord. Retenus par un rail de sécurité et un système de harnais, vous dépasserez vos limites en vous penchant littéralement dans le vide au dessus de la ville. Vous avez bien lu ! Cette attraction propose aux participants de sortir en extérieur, sur la partie haute de la tour pour marcher le long de l’observatoire mais également se pencher dans le vide à plus de 350 mètres de hauteur ! Comptez 90 minutes dont 30 minutes entièrement consacrées à l’excursion extérieure pour un total de $225CAD (hors taxes) par personne. Aurez-vous assez d’argent pour Oserez-vous tenter l’expérience ?!

LE RIPLEY’S AQUARIUM OF CANADA

Difficile de passer à côté sans le voir ou de se perdre en le cherchant, le Ripley’s Aquarium est situé au pied de la CN Tower, d’ailleurs vous pourrez voir les requins dessinés sur le toit de l’aquarium depuis le plancher de verre du belvédère de la CN Tower. Il s’agit du plus grand aquarium en intérieur du Canada avec plus de 5.7 million de litres d’eau, composé de plusieurs univers à thème mettant en valeur les habitats marins et d’eau douce du monde entier.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se cache sous la surface des Grands Lacs ? Explorez l’univers des Eaux Canadiennes qui met en lumière la diversité des trésors du Canada. Si vous êtes à la recherche du grand frisson, vous n’oublierez jamais l’expérience que vous allez vivre dans le tunnel sous-marin qui traverse la galerie de la Lagune Dangereuse avec une vue imprenable sur de nombreuses espèces de requins.

Dans la Baie des Raies vous admirerez la grâce de ces animaux glissant sous l’eau ainsi que des spectacles de plongée en direct. Laissez-vous emporter dans une oasis au Récif Arc-en-ciel, une explosion de couleurs hypnotiques et de poissons tropicaux avant de rejoindre la Planète des Méduses.



 

Bien sûr, comme dans toute attraction touristique on retrouve un point snack, le Ripley’s Café, mais aussi une boutique de souvenirs, l’occasion d’acheter peluches, tee-shirt et autres goodies à l’effigie d’animaux marins. Mais le Ripley’s Aquarium offre également de nouvelles expériences de visite avec des événements tels que les matinées yoga, les soirées Jazz du vendredi soir ou autres. Idéal pour découvrir l’aquarium sous un nouveau jour !

Nous vous recommandons de visiter le Ripley’s Aquarium plutôt en matinée, dès l’ouverture, et en semaine si vous en avez l’opportunité. De cette manière vous visiterez l’aquarium en étant presque seul dans chaque univers. Parfait pour décompresser et prendre son temps. Pour vous donner un ordre d’idée, notre visite en matinée a duré environ 2h, lors de notre départ c’était l’arrivée des sorties de classe. Autant vous dire que visiter un aquarium avec une vingtaine d’enfants courant et criant partout n’était clairement pas l’un de nos souhaits, on était ravis de voir qu’ils arrivaient au moment où nous partions !

Pour information, lors de votre entrée à l’aquarium, lorsque vous êtes face au point de vente de billets, vous avez un vestiaire gratuit (hors pourboires) situé sur la gauche. Nous vous recommandons fortement d’y laisser vos manteaux et autres écharpes (surtout si vous visitez Toronto en hiver) car les températures sont chaudes dans l’aquarium et vous risquez d’étouffer avec vos affaires extérieures. De même qu’il n’est pas particulièrement agréable de passer la visite entière avec son manteau sous le bras.

LA CASA LOMA

La Casa Loma est l’un des principaux sites historiques de Toronto mais également le seul château de cette envergure en Amérique du Nord. En 1911, Sir Henry Pellatt engage un architecte de renommé afin de l’aider à réaliser son rêve : construire un château sur une colline surplombant Toronto. Il a fallu presque 3 ans et 300 ouvriers pour construire ce château d’une surface d’environ 18 580 mètres carré au prix de $3.500.000 CAD (à l’époque). Lors de sa construction, la Casa Loma était la plus grande résidence privée du Canada !

Sir Henry Pellatt et son épouse Lady Mary vécurent à la Casa Loma pendant presque 10 ans avant que d’importantes difficultés financières les forcent à abandonner leur résidence. Lors de la construction du château, Sir H. Pellatt souhaitait qu’à sa mort la Casa Loma deviennent un musée dédié à la guerre. Il avait d’ailleurs anticipé les problèmes de poids liés à de potentiels véhicules militaires sur le parquet et l’avait ainsi renforcé avec des dalles de béton afin qu’il ne s’effondre pas.

Passionné de vieux véhicules ? Alors vous tomberez sous le charme de la collection de voitures du début des années 1900 installée dans la remise à calèches, annexée à la Casa Loma par un tunnel sous-terrain. Enfin, il est aussi possible de visionner un docudrame de 22 minutes sur la montée et la chute de l’empire Henry Pellatt « The Pellatt Newsreel : The man who built Casa Loma » dans le théâtre devenu salle de projection du château.



 

Pendant toute la durée de votre visite vous serez probablement surpris, voire ébahis par les inventions de Sir Henry Pellatt. C’est ainsi que la Casa Loma disposait d’une douche mais également d’une piscine intérieure ou encore de plafonniers électriques méticuleusement installés au dessus de la table à manger ! De réelles prouesses techniques et technologiques pour l’époque.

Ce qui est très agréable lors de la visite de la Casa Loma, c’est la possibilité pour $2 CAD d’obtenir un audioguide en français, anglais, allemand, coréen, mandarin, italien, japonais ou encore espagnol. Vous pouvez alors visiter le château par vous-même tout en apprenant l’histoire du manoir et de chacune de ses pièces.



 

Le bâtiment principal est accessible aux personnes à mobilité réduite mais certaines pièces de la Casa Loma ne le sont pas, de même que certaines parties des extérieurs. En hiver vous n’aurez pas la chance de profiter de la beauté des jardins mais en haute saison, il regorge d’espèces florales en tout genre sur plus de 20 000 mètres carrés de jardin. Cette flore luxuriante entourant la Casa Loma met en évidence de nombreuses fontaines et sculptures. En haute saison il est également possible de manger au Terrace Grill dans les jardins de l’étage supérieur.

A quelques mètres de là seulement, de l’autre côté de la rue, vous pouvez apercevoir les écuries qui servaient également de première résidence pour le couple Pellatt pendant la construction de la Casa Loma. Ainsi, pendant toute la durée des travaux, Sir Henry Pellatt pouvait garder à l’œil ses 300 ouvriers et s’assurer que la construction avançait dans les temps, ce fut d’ailleurs la raison principale de la construction de cet édifice !

LE ROYAL ONTARIO MUSEUM (ROM)

Le Musée Royal de l’Ontario est un musée de culture mondiale et d’histoire naturelle. C’est le cinquième plus grand musée d’Amérique du Nord, il contient plus de six millions d’objets en tout genre. La collection sur les dinosaures héberge le plus grand dinosaure du Canada mais aussi des mammifères de l’ère de glace ! Retrouvez également des momies égyptiennes, une grotte de chauves-souris, de l’art africain et des activités pour les enfants,  faisant de cette attraction l’une des plus populaires auprès des familles. Dès votre entrée dans le bâtiment, vous serez émerveillés par les mosaïques illustrant des cultures des quatre coins du monde qui décorent les murs du hall.

Au Musée Royal de l’Ontario, les richesses culturelles du monde sont célébrées et exposées aux côtés d’artefacts fascinants des civilisations passées réparties sur 5 niveaux Les différentes expositions temporaires ou permanentes vous feront voyager autour du monde à travers des décors, mises en scène et mises en situation.



 

Savez-vous ce que représente ce poisson ci-dessous ? Aussi étrange et surprenant que cela puisse paraître il s’agit d’un cercueil. En effet, dans la culture Ga, établie sur la côte du Ghana, les cérémonies funéraires marquent le passage du monde des vivants au monde des ancêtres. Ils considèrent leurs ancêtres comme des figures puissantes qui participent toujours à la vie familiale et peuvent exercer une influence bénéfique ou néfaste. Les êtres chers sont donc enterrés dans de magnifiques cercueils qui célèbrent leur vie et leurs exploits. En offrant au défunt des funérailles mémorables, la famille s’assure sa protection dans l’autre monde.

La pêche étant l’une des principales activités des Ga, les hommes pêchent généralement dans de grandes pirogues colorées, les femmes préparent le poisson, le fument et le vendent au marché. Ce qui explique pourquoi beaucoup de cercueils célèbrent la pêche. Ce cercueil s’inspire d’une espèce de poisson du golfe de Guinée, mais avec quelques libertés artistiques. Symbole incontestable de prestige, la Mercedes-Benz est également un modèle très populaire afin de souligner la réussite socio-économique d’une personne, même si cette dernière n’en a jamais possédé.

LE CENTRE DES SCIENCES DE L’ONTARIO

La dernière attraction prévue par le City Pass est un choix entre le Centre des Sciences de l’Ontario et le Zoo de Toronto. Comme indiqué ci-dessus, nous n’avons pas été convaincu par le Centre des Sciences de l’Ontario, au final il s’agit de l’activité la plus décevante dans le City Pass, c’est pour cela que si c’était à refaire nous irions probablement au Zoo.

Le Centre des Sciences de l’Ontario possède de nombreux atouts, un cadre verdoyant très agréable et de très nombreuses expériences à réaliser par soi-même. Cette cité des Sciences invite les visiteurs à essayer, toucher, sentir, etc. Cependant il faut être réaliste, les expériences proposées sont principalement axées vers une population d’enfants et très vite notre impression s’est confirmée lorsque l’on s’est aperçu que nous étions les seuls visiteurs sans enfant … Un petit moment de solitude.


Cet article vous a donné envie de visiter Toronto et de prendre un City Pass pour faire des économies ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux et laissez-nous un commentaire.

Articles similaires : « Wouah ! Quelle vue imprenable sur Montréal ! » ; « Insolite ! On vous dit tout sur les chutes du Niagara » ;  « Découvrez la magie de Noël à Québec »