Savez-vous parler Québécois ?

Beaucoup de Frenchies ne jurent que par le Québec lorsqu’il s’agit d’une destination au Canada. A cela plusieurs raisons, le Québec est accueillant (comme le reste du Canada néanmoins), c’est une région magnifique (et particulièrement à l’automne avec les célèbres feuilles d’érables multicolores des étés indiens), c’est d’ici que provient la poutine (et rien que pour goûter une vraie poutine ça mérite de faire 6000km de voyage !) mais aussi, et même surtout, les Québécois parlent français !

Il est vrai que nos chers petits Frenchies ont une bien mauvaise réputation en matière de langue partout à travers le monde. Vous avez déjà dû entendre certaines rumeurs (vrais ou fausses à vous de juger) sur la relation qu’ont les français avec les langues étrangères, entre autres, les frenchies ne parlent pas un mot d’anglais, les frenchies ne font pas l’effort de comprendre un étranger qui lui parle anglais, les frenchies ont un accent reconnaissable parmi tous lorsqu’ils daignent enfin parler anglais … bref la vision qu’à le monde sur notre anglais n’est pas bonne !

Mais vous qui ne pensez qu’au Québec lorsque l’on vous parle de vacances au Canada, savez-vous parler le Québécois ? Pensez-vous être en capacité de comprendre un Québécois qui vous parlerait dans sa langue natale ? Non ? Alors il est encore temps d’apprendre avant de vous retrouver livrer à vous même dans les rues de Montréal ou pire encore, de Québec ! (Pourquoi pire me demanderez-vous ? Simplement car plus vous allez dans le nord et plus l’accent Québécois sera prononcé et donc difficile à comprendre)

Sachez qu’en tant que touriste ou voyageur Français au Québec, les Québécois n’ont pas d’accent, c’est vous qui en avez un ! Alors mettez-la en veilleuse et fondez-vous dans le paysage en tentant d’emprunter l’accent Québécois … Attention on a dit Québécois pas Belge !

Sachez également que les Québécois vous rappelleront souvent à quel point les Français utilisent des anglicismes et notamment pour leurs traductions déplorables de films … vous vous apercevrez vite qu’il ne s’agit ici que de mauvaise foi car les Québécois utilisent beaucoup plus d’anglicismes au quotidien que les Français. Pire encore, ils n’y a aucun semblant de traduction ou d’adaptation, il s’agit donc simplement de mots anglais utilisés dans la langue Québécoise et prononcés à l’américaine s’il vous plaît !

Si vous ne nous croyez pas, tentez de comprendre ces quelques phrases entendues au Québec (véridique !) puis référencez-vous à la liste ci-dessous pour la traduction. Mais avant toute chose, un petit point prononciation. Lorsque vous lirez les propositions de phrase ci-dessous, retenez bien que les mots en italique sont à prononcer avec l’accent américain, pour le reste, essayez d’imaginer Céline Dion parler et vous devriez avoir une idée de l’accent Québécois (Oh elle est facile celle la !)

  • A cause de la neige j’ai scrappé les tires de mon char
  • Qu’est-ce que vous venez faire présentement au Québec ?
  • C’est crissement ben

BONUS :

Voici une liste non exhaustive de mots ou expressions en version Québécois suivi de sa traduction en Français. Combien allez-vous en connaître ?

Le Chum = Le petit copain

La blonde = La petite copine

Les lumières = Les feux tricolores de circulation

Les gosses = Les couilles

Allo = Bonjour

Bon jour = Bonne journée

C’est malin = C’est méchant

Magasiner = Faire du shopping

A tantôt = A tout à l’heure

A date = maintenant

Ben / bin = Bien

Niaiser = Faire une blague / Faire marcher

Une tuque = Un bonnet

Un breuvage = Une boisson

Câlisse / Calice = Merde / Fait chier / Putain

Tabernacle / Tabernak = Merde / Fait chier / Putain

Ostie / Esti = Merde / Fait chier / Putain

Christ / Crisse = Merde / Fait chier / Putain

Crissement = Carrément

Une camisole = Un tee-shirt

Un cellulaire = Un téléphone portable

Un char = Une voiture

Des tires (prononcé à l’américaine) = Des pneus

Aller au gym = Aller à la salle de sport

C’est cute (prononcé à l’américaine) = C’est mignon

Un date = Un rencard

Le déjeuner = Le petit déjeuner

Le dîner = Le déjeuner

Le souper = Le dîner

Le dépanneur = L’épicerie

Un drink = Un cocktail

Un plat écœurant = Un plat délicieux

Le lendemain de veille = La gueule de bois

La fin de semaine = Le week-end

Les foufounes = Les fesses

Full = Plein ou complètement

C’est complet ? = Le compte est juste ? / Ça sera tout ?

Gager = Parier

Être gelé = Être défoncé

Un itinérant = Un SDF

Faire du pouce = Faire du stop

Une job = Un travail

Une joke (prononcé à l’américaine) = Une blague

Un laptop = Un ordinateur portable

Une liqueur = Un soda

La puck = Le palet de hockey

Pantoute = Pas du tout

Une chicane = Une bagarre

Patente = Truc / Bidule / Machin

Une poche = Un nul

Présentement (très utilisé) = Actuellement

Quessé / Quossé = Qu’est-ce que c’est

Scrapper = Abîmer

Une sécheuse = Un sèche-linge

Une laveuse = Une machine à laver

La balayeuse = L’aspirateur

Le soccer = Le football

T’sais / Tsé = Tu sais

Une turlute = Un chant traditionnel Québécois

Bonne fête = Joyeux anniversaire

En masse = Énormément

Le Bac = Le Master

Un party = Une fête

Une gang = Un groupe d’amis

Un chaudron = Une casserole

Le cadran = Le réveil matin

Un carrosse = Une poussette

Un costume de bain = Un maillot de bain

Une bleuet = Une myrtille

100 Piastres (prononcé piasse) = 100 Dollars

1 sou = 1 centime

Frencher = Embrasser avec la langue

Les bas = Les chaussettes

La pâte à dents = Le dentifrice

Il mouille = Il pleut

C’est plate = C’est chiant

La moppe = La serpillière

C’est correct (à prononcer Correk) = C’est parfait

C’est le fun = C’est cool

C’est pas pire = C’est pas mal

Aller gazer = Faire le plein d’essence

Le bol = Les toilettes

Brosser = Se prendre une cuite

Le gruau = Le porridge

La manette = La télécommande

Un suçon = Une sucette

Une sucette = Un suçon

Quelqu’un de tannant = Quelqu’un de fatiguant

Un ticket = Une contravention

Mets-en ! = Eh comment ! / Tu l’as dit !

Une queue de castor = Une pâtisserie Québécoise

Des œufs miroir = Des œufs au plat

Ça goûte = Ça a le goût de …

Le pouce vert = La main verte

C’est nice (prononcé à l’américaine) = C’est super

 Tabagie = Bureau de tabac

Une graîne = Un pénis


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le pour que vos amis aussi puissent apprendre le Québécois ou laissez-nous un commentaire.

Articles similaires : « Découvrez la magie de Noël à Québec » ; « Incroyable cette bouffée d’air frais aux portes de Québec ! » ; « Wouah ! Quelle vue imprenable sur Montréal ! » 

Wouah ! Quelle vue imprenable sur Montréal !

Montréal est une ville si cosmopolite que vous pourrez peut-être vous demander si vous êtes bien au Canada. Avec ses grandes universités, Montréal accueille chaque année de nombreux étudiants du monde entier, ce qui explique, en partie, pourquoi cette ville est réputée pour être l’une des meilleures en terme de vie étudiante. De nombreux bars aux happy hour quotidiens (Attention les horaires sont bien différents de ceux pratiqués en France, adaptez-vous si vous ne voulez pas les rater), des restaurants à petits prix et de nombreuses animations et activités, c’est sûr Montréal est une ville qui bouge, mais même dans la ville la plus agréable au monde, il est parfois bon de sortir de la vie citadine et c’est au Mont Royal que cela se passe.

A Montréal il n’est pas nécessaire de faire plusieurs heures de route pour prendre l’air et du recul sur l’agitation de la ville, les Montréalais disposent d’un point de vue imprenable au cœur d’un parc, accessible en bus mais également à pieds, pourquoi ? Car cet endroit si particulier se trouve en plein centre ville de Montréal, découvrez pourquoi le Mont Royal, cette petite montagne au cœur de Montréal, occupe une si grande place dans le cœur des Montréalais.

L‘une des raisons principales, hormis la vue, pour laquelle les habitants de Montréal aiment le Mont Royal c’est pour ses nombreuses activités qu’il est possible de pratiquer, été comme hiver. Peu importe le moment de votre visite ou de la météo, il y a toujours quelque chose à faire ou à voir sur la montagne ! Qu’il s’agisse de parcourir les 22km à ski de fond, chausser ses patins sur la patinoire extérieure ou dévaler les pentes sur une chambre à air en guise de luge en hiver, les activités sont toutes aussi variées en haute saison avec la possibilité de louer un petit bateau téléguidé sur le lac aux Castors, aider à la plantation d’arbres ou encore venir écouter de la musique à l’occasion de festivals de musique en plein air, vous trouverez forcément une activité faite pour vous !

Pour vous y rendre, vous pouvez marcher mais la montée est assez raide, il vous faudra un petit peu de courage mais cela reste de la marche en ville, pas de quoi appeler ça une randonnée ! Il s’agit plutôt de l’ascension d’un grand escalier entre ville et nature, mais vous pouvez également faire comme de nombreuses autres personnes, prendre un bus, le 11 par exemple, et monter jusqu’en haut du Mont Royal et ensuite redescendre par les marches. Sachez qu’une fois arrivé à l’arrêt du bus, il vous suffit de faire seulement quelques pas et vous êtes déjà dans le Parc du Mont Royal.

Préparez-vous à l’émerveillement car très vite, sans même vous y attendre, vous arrivez sur un point de vue époustouflant ! Une vue imprenable sur tout Montréal. Si vous êtes chanceux (ou prévoyant) et que vous avez un temps clair, vous pourrez peut-être même voir les différentes banlieues montréalaises se dessiner à l’horizon. Il y a donc de fortes chances pour que vous y restiez quelques heures et ce, peu importe si vous visitez Montréal en été ou en hiver. Même avec -20°C dans l’atmosphère, si vous êtes correctement couverts, vous ne pourrez que rester ébahis par cette vue et de ce fait rester un long moment à contempler le paysage.

En effet, face au Chalet du Mont Royal se dresse une vue spectaculaire sur le centre ville de Montréal et ses buildings. L’occasion de contempler l’activité de la ville qui fourmille sous vos yeux, observez l’agitation des montréalais et profitez !

Situé dans votre dos au moment où vous admirez la vue, il est intéressant de visiter et d’apprendre de l’histoire du Chalet du Mont Royal même si sa visite se fait rapidement.

Son architecture d’inspiration Beaux-Arts français a été conçu dans les années 30 par l’architecte et québécois Aristide Beaugrand-Champagne dans le cadre d’un programme d’aide aux chômeurs de la ville. Sur les murs du Chalet Mont Royal, de grands tableaux sont signés par des artistes de renom tels que Fortin, Borduas ou encore Holgate, et illustrent des moments importants dans l’histoire de la ville de Montréal. Ces œuvres d’art associées à la cheminée majestueuse du Chalet ainsi qu’aux imposants lustres, contribuent à donner une décoration rustique et chaleureuse du Chalet.

Mise à part son architecture et l’histoire qui en résulte, vous ne trouverez à l’intérieur du Chalet Mont Royal qu’une boutique souvenir ainsi qu’un kiosque d’information sur la Ville de Montréal, l’occasion de prendre quelques brochures si vous souhaitez en apprendre plus à ce sujet. Sur les poutres du Chalet on distingue les animaux qui peuplent le parc du Mont Royal comme des écureuils par exemple. Je gage qu’il ne se passera pas une visite du Parc sans apercevoir l’un de ces petits animaux à la robe rousse.



 

Pour une vue moins citadine et plus nature, mieux vaut se rendre du côté du Pavillon du Lac aux Castors, un bâtiment aux grandes baies vitrées sur le lac et son environnement, inauguré dans les années 50 et considéré, à l’époque, comme l’un des bâtiments publics les plus novateurs et modernes du Québec. C’est également ici que se trouve les espaces dédiés à la détente et à la restauration du Parc du Mont Royal.

Enfin si vous êtes en promenade dans le parc du Mont Royal, vous devez vous rendre à la Croix du Mont Royal. Cette croix lumineuse fait partie intégrante du paysage montréalais depuis 1924 en mémoire de Paul Chomedey qui avait planté une première croix en bois sur la montagne en 1643 pour remercier la Saint Vierge d’avoir protégé la ville des inondations. Aujourd’hui, la Croix du Mont Royal mesure 30 mètres de hauteur et culmine à 251 mètres d’altitude, elle est donc visible à 80km de distance, et ce, même la nuit puisqu’elle est complètement illuminée. Ça serait donc dommage de grimper jusqu’en haut du Mont Royal pour ne pas aller voir cette croix de plus près !

Pour redescendre dans la ville de Montréal, après votre escapade naturelle terminée, le mieux est d’emprunter les escaliers qui descendent le long de la montagne. D’abord pour la vue qu’il offre, on se voit redescendre dans la ville au fur et à mesure des marches avec une sensation particulière de revenir après être parti à la campagne mais d’arriver au cœur du centre ville en quelques minutes seulement ! Il existe plusieurs chemins et sentiers mais il y en a 2 principaux, ceux qui vous mèneront directement au cœur de la ville de Montréal en moins de temps possible.

L‘un des deux escaliers se termine du côté du Monument Sir George Étienne Cartier, cette route permet d’arriver directement sur le plateau du Mont-Royal, dans le quartier français et de rejoindre en quelques minutes le Village ou le Centre Ville de Montréal. Vous pouvez admirer sur votre droite la ville qui se dessine de plus en plus au fur et à mesure que vous descendez les escaliers. Juste au niveau de la statue se trouvent également de nombreux arrêts de bus, l’occasion de vous économiser si cette virée sur le Mont Royal vous a exténué !

Le second passage est du côté de la Côte des Neiges, même si cette route vous éloigne plus du centre ville en comparaison à celui ci-dessus, cette route vous emmènera vers le campus de Montréal. L’occasion de découvrir la vie étudiante montréalaise et de se promener dans cette ville au sein de la ville.


Vous avez aimé cet article ? Invitez vos amis à découvrir la beauté du Mont Royal en partageant ou commentant cette page.

Articles similaires : « Un week-end culturel à Ottawa » ; « Vous allez aimer ce City Trip à Toronto » ; « Incroyable cette bouffée d’air frais aux portes de Québec ! » ; « Insolite ! On vous dit tout sur les chutes du Niagara » ; « Découvrez la magie de Noël à Québec »