Découvrez la magie de Noël à Québec

En hiver, le Québec se met au blanc et revêt son plus beau manteau neigeux pour plusieurs mois, un décor féerique pour des fêtes de Noël rêvées. Imaginez qu’en une seule nuit, il peut neiger jusqu’à 3 mètres de hauteur ! Je peux vous dire qu’à côté, nos épisodes neigeux français sont clairement ridicules et on comprend mieux pourquoi les québécois se moquent des petits frenchies face à la neige ! Et d’autant plus lorsque l’on s’aperçoit à quel point les déneigeuses et saleuses sont actives et permettent à chaque canadien de se mouvoir librement ou d’aller au travail sans encombre et ce à n’importe quel heure du jour ou de la nuit.

Mais attention, les canadiens ont leur mérite, ils ne sont pas le genre de personnes à attendre les bras croisés que les choses se passent. Chaque jour, les québécois déneigent leurs voitures et leurs allées … en même temps ils n’ont pas vraiment le choix sinon ils ne sortent pas de chez eux !

Alors visualisez un peu la situation : c’est le matin, vous êtes en retard pour aller au travail (ça nous est tous arrivés !), vous ouvrez la porte d’entrée et là, stupeur ! Vous ne pouvez pas sortir … la porte est littéralement moulée dans la neige. Obligé de sortir la pelle et de déneiger ! Après avoir passé de longues minutes … ou heures selon vos compétences, vous arrivez enfin à votre voiture … si vous la trouvez car tous les véhicules de la rue sont recouverts d’1m50 de neige. C’est reparti !

Bref, maintenant vous comprenez le quotidien des québécois.

A l’heure des fêtes de fin d’année, cette ambiance prend un sens tout particulier dans la vieille ville de Québec. Pour les raisons architecturales dans un premier temps, puisque ce quartier fût fondé dans les années 1600 par les colons français. Les maisons de ce quartier sont conçues avec de grosses pierres qui lui donne un faux air de village venu tout droit de l’hexagone et lui offre ce caractère si charmant, d’autant plus lorsque les mètres de neige de la saison s’en mêlent. Ajoutez à cette scène de multiples décorations de Noël qui brillent et clignotent, vous aurez l’impression d’arriver au pays du Père Noël.

Si vous êtes à Québec pendant le mois de décembre, dépêchez-vous d’aller au marché de Noël Allemand en face de l’Hôtel de Ville car il ferme après la première quinzaine du mois !  C’est un marché de Noël traditionnel germanique composé d’une quinzaine de chalets en bois. Étant arrivés à Québec le 18 décembre nous n’avons pas pu nous y rendre car il venait de fermer ses portes mais tous les habitants de Québec vous confirmeront que c’est un marché très agréable à visiter.

Vous patinez et il est impensable pour vous de ne pas passer d’hiver sans chausser vos patin, sachez qu’il y a plusieurs patinoires au sein même de la ville de Québec. Vous en trouverez une en face du capitole ou encore aux plaines d’Abraham, mais il vous faudra être déjà équipé car il n’y a pas de location de matériel prévue.



 

Afin de vivre la magie de Noël québécoise dans les règles de l’art, nous vous recommandons de vous précipiter sans plus attendre vers le quartier du Petit Champlain, et si vous voulez que cette magie soit à son apogée mieux vaut s’y rendre de préférence une fois la nuit tombée, vous verrez ainsi toutes les illuminations de Noël et cela vous plongera complètement dans l’esprit magique des fêtes.

Face à l’église en pierre de Notre Dame des Victoires, un immense sapin de Noël est dressé et illuminé pour le plus grand bonheur des enfants, des fans de selfies mais également des personnes plus traditionnels puisqu’on a l’impression d’être projeté dans un des petits villages de Noël que l’on retrouve au pied des sapins dans les maisons françaises. Vous voyez bien ces petits villages pleines de santons, de maisonnettes entourées d’un circuit de train électrique ?! Eh bien vous aurez la même sensation, celle d’être dans un décor de film.



 

A quelques rues de là, au pied du musée de la civilisation une forêt de sapins enneigés scintille, les hôtels et restaurants grand standing des rues adjacentes ont tous décoré leurs pas de porte avec des boules, guirlandes, sapins et autres décorations. Il semblerait qu’aucun établissement de ce quartier ne puisse passer à côté de l’étape incontournable des décorations de Noël.

Mais la vraie magie de Noël, vous la trouverez rue du Petit Champlain, probablement la rue la plus touristique de la ville de Québec et en particulier pendant cette période de l’année. Cette rue est le cœur du quartier historique français, une ruelle de maisons de pierre décorées comme dans les comédies romantiques américaines de Noël que l’on peut voir sur sa télévision en période de fêtes. Une magie qui vous emporte au fil des notes de musiques qui résonnent dans la rue. Noël est là !



 

Au fur et a mesure que vous avancez, vous tomberez nez à nez avec le village du Père Noël, une maisonnette, un feu pour se réchauffer, un grand fauteuil rouge et bien sûr le Père Noël en personne prêt à faire des photos avec les passants (Pour être honnête il avait du prendre sa journée le jour où nous sommes passés mais cela n’a en rien changé à l’atmosphère qui régnait dans les rues)

La rue est pourvue de nombreux magasins traditionnels où il est possible d’y acheter tous vos cadeaux de Noël, il y en a pour tous les goûts et ce n’est pas qu’une façon de parler car de nombreuses boutiques gourmandes vous proposent du sirop d’érable, du tire-sur-la-neige, du beurre d’érable ou d’autres sucreries provenant de l’arbre emblème du Canada. D’autres commerces vendent des vêtements pour vous tenir bien chaud en cette température de -25°C, vous vous laisserez bien tentez par une tuque (bonnet en français) ou une chemise de bûcheron canadien ?

En terme de découvertes culinaires, nous avons opté pour la queue de castor ! Rien à voir avec l’animal, il s’agit d’une pâte à beignet aplatie et frit puis vous choisissez vos garnitures, comptez environ $5CAD par queue de castor. Nous avons pris la banane-chocolat ainsi qu’une seconde chocolat-M&M’s-beurre-de-cacahuètes, le tout accompagné d’un chocolat chaud saupoudré de marshmallows. Bien sûr c’est gras ! Mais pas plus qu’un beignet traditionnel et on a bien le droit de se faire plaisir. D’autant plus que c’est une spécialité culinaire québécoise, ça serait dommage de ne pas goûter, et vous serez forcément d’accord avec moi, en particulier une fois que vous aurez croqué la première bouchée … et oui on ne va pas se mentir : c’est délicieux ! Mais qu’on se le dise, cela reste de la junk food.



 

Si vous souhaitez prolonger l’expérience de la magie de Noël, vous pouvez prendre le funiculaire qui vous fait descendre vers le quartier Champlain ou remonter dans la ville haute, au pied du château Frontenac sur les Terrasses Dufferin. Gardez bien les yeux ouverts car le trajet ne dure pas longtemps mais la vue sur le quartier Champlain et la ville de Lévi de l’autre côté du fleuve Saint Laurent est à ne pas manquer. Vous pouvez prendre ce funiculaire pour la somme de $3CAD par personne (Taxes incluses).

Une fois que vous êtes sur les Terrasses Dufferin, vous pouvez, certes profiter de la vue, mais  vous pouvez également vous faire une petite montée d’adrénaline avec une descente en luge ! Bien sûr qu’on ne parle pas d’activité à sensations extrêmes, mais ne pensez pas qu’il s’agit d’une activité réservée aux enfants, les luges dévalent la piste à une forte vitesse, de quoi se faire plaisir dans un cadre magnifique puisque vous arrivez directement au pied du château à bord de votre luge en bois traditionnelle.



 

Vous n’en avez toujours pas assez, vous souhaitez toujours plus d’ambiance de fêtes de fin d’année ? Alors nous vous conseillons de vous rendre dans la boutique de Noël. Une boutique ouverte certes toute l’année mais qui est à nos yeux un immanquable lorsque l’on visite Québec et particulièrement à cette période de l’année.

A l’intérieur de cette boutique, des décorations de Noël partout, sous toutes les formes possibles et imaginables. Aviez-vous déjà imaginer Yoda avec un bonnet de Père Noël ? Aviez-vous déjà pensé de décorer votre sapin de Noël avec une tête de bouledogue français ? Bien sûr si vous n’êtes pas un adepte des décorations de Noël originales mais que vous préférez le côté traditionnel de Noël, ne vous en faites pas cette boutique dispose de décorations en tous genres pour tous les goûts !



 

Si vous n’en avez toujours pas assez et que vous souhaitez vivre cette expérience par vous-même, dépêchez-vous de réserver vos billets d’avion en direction du Québec pour les prochaines fêtes de fin d’année ! Vous serez émerveillé le vieux-Québec, ses maisons en pierres, ses décorations et bien sûr, la neige ! Alors n’attendez plus, un Noël à Québec c’est un peu comme un Noël au village du Père Noël.


Cet article vous a fait voyager dans le monde magique des fêtes de Noël et vous avez hâte d’être au mois de décembre prochain ? Alors partagez sur les réseaux sociaux afin que vos amis aussi soient transportés dans la magie de Noël et laissez nous un commentaire.


Articles similaires :  « Les incroyables traditions islandaises de Noël » ; « Incroyable cette bouffée d’air frais aux portes de Québec ! » ; « Insolite ! On vous dit tout sur les chutes du Niagara » ; « Wouah ! Quelle vue imprenable sur Montréal ! » 

Les incroyables traditions Islandaises de Noël

Noël rime avec cadeaux, neige et Père Noël … en France en tout cas ! Car en Islande les traditions de Noël sont quelques peu différentes de celles auxquelles nous sommes habitués dans l’hexagone. Nous vous rassurons, les cadeaux sous toujours présents et la neige l’est bien plus que dans certaines régions françaises !

Mais alors comment les islandais fêtent-ils Noël ?!

Bien sûr les traditions culinaires ne sont pas les mêmes, en Islande on parle plus de l’agneau de Noël que de la dinde de Noël. Il s’agit d’un mouton élevé en plein air dans les magnifiques paysages islandais puis fumé à la bouse de vache séchée dans un fumoir pendant plusieurs semaines. La viande est suspendue dans le fumoir pendant que le poêle, à l’extérieur du cabanon, diffuse lentement la fumée de la bouse de vache séchée qui se consume.

Cela peu paraître bizarre à première vue, on peut se demander si le goût n’est pas altéré avec une fumée à la bouse de vache séchée mais la vérité c’est que c’est délicieux et lorsqu’on entre dans le fumoir, l’odeur met l’eau à la bouche ! Nous n’avions jamais goûté un agneau comme cela avant et honnêtement nous serions ravis d’en remanger aujourd’hui !



 

Même si l’agneau se mange particulièrement fumé, il se déguste également sous toutes les formes en Islande et particulièrement en hiver, donc également pendant les fêtes de fin d’année. La soupe de légumes et d’agneau est un vrai régal mais il est difficile d’en obtenir la recette officielle car chaque famille possède sa spécialité, ce qui rend ce plat particulièrement surprenant, à chaque dégustation le goût en sera différent.

Comme sur la photo ci-dessus les islandais aiment manger l’agneau fumé entre deux tranches de pain de blé noir avec un peu de beurre. Simple mais tellement bon. Cependant il est plutôt rare de voir ce type de plat présenté lors d’un repas de Noël !

Le mouton se déguste également sous forme de gelée mais il est particulièrement à l’honneur lors d’un festival de nourriture traditionnelle islandaise en début d’année.

Pour le dessert de Noël pas de bûche, mais un délicieux gâteau de plusieurs couches de crème entre des biscuits génoises. A première vue on pourrait presque croire à un gâteau d’anniversaire mais une chose est sûre c’est qu’il donne vraiment envie de croquer dedans ! Miam !

Autre tradition culinaire islandaise de Noël : le Pain de Noël … Soyons honnêtes en tant que français cela n’a rien d’un pain à proprement parler, il s’agit plutôt d’une crêpe frit. Le goût n’a rien d’exceptionnel mais la tradition réside principalement dans sa préparation. Lorsque certaines familles fabrique le pain dès la préparation de la pâte, d’autres les achètent toutes prêtes à être décorée car c’est ça la réelle tradition. A base d’une petite roulette crantée, chacun dessine sur sa galette avant de la plonger dans un bain d’huile quelques secondes. Lorsqu’il ressort, le pain de Noël est croquant et prêt à accompagner plats ou condiments.

Cette tradition islandaise est particulière de la région Nord-Est du pays, il est très peu probable de voir cette tradition dans le sud du pays mais comme l’Islande est une petite île, rien n’est impossible !



 

Concernant la tradition du Père Noël, en Islande il n’y en a pas un mais 13 ! Les Jólasveinar sont des lutins farceurs une spécialité de blague différente pour chacun d’entre eux. Pendant les 13 jours qui précèdent Noël ils passent dans les maisons pour faire leurs tours.

  • Stekkjastaur se glisse dans les bergeries et rend les moutons fous en essayant de téter le lait au pis des brebis
  • Giljagaur s’introduit dans les crèmeries pour voler le lait de vache
  • Stúfur gratte les fonds de casseroles pour manger les restes
  • Þvörusleikir se glisse dans les cuisines et lèche les cuillères en bois
  • Pottasleikir vient lécher les casseroles et les marmites
  • Askasleikir se cache sous les lits et mange la gamelle du chien ou chat
  • Hurðaskellir claque les portes et empêche les gens de dormir
  • Skyrgámur mange tout le Skyr (fromage blanc local) jusqu’à en avoir mal au ventre
  • Bjúgnakrækir adore les saucisses et engloutit toutes celles qu’il attrape
  • Gluggagægir espionne par la fenêtre l’intérieur des maisons et il vole des jouets qu’il trouve jolis
  • Gáttaþefur renifle sous les portes, s’il sent du pain ou des gâteaux de Noël il rentre pour en voler
  • Ketkrókur est un crocheteur de viande, il essaie d’attraper des morceaux de viande par la cheminée à l’aide d’un crochet
  • Kertasníkir est un voleur de bougies. On dit aussi que c’est lui qui souffle toutes les bougies le soir du réveillon pour plonger la maison dans le noir pendant que les parents disposent les cadeaux sous l’arbre de Noël

Cependant ces lutins de Noël ne sont pas que des farceurs, ils déposent aussi des cadeaux et bonbons dans les souliers des enfants sages lors de leur passage, ce qui leur permet de rester patients jusqu’au jour de Noël. Sur la photo ci-dessous on peut voir les lutins aux fenêtres de ce restaurant.

Les Jólasveinar ne sont pas les seuls personnages impliqués dans les fêtes de Noël, en effet, l’Islande aussi a une sorte de Père Fouettard … mais en pire (à nos yeux en tout cas).

Il s’agit de Grýla et son troisième mari Leppalúði qui sont des monstres islandais mangeurs d’enfants (nous ne savons pas si elle a mangé ses deux maris précédents). Ce couple ressemble a s’y méprendre à des trolls, ils descendent des montagnes à l’approche de Noël à la recherche de leurs proies puisqu’ils enlèvent les enfants qui ne sont pas sages. Une fois ramenés chez eux, Grýla met les enfants dans sa marmite pour en faire un ragoût et les donner à manger à son mari … Ambiance !

D‘ailleurs si vous vous promenez en Islande pendant cette période de l’année vous risquez de croiser Grýla et Leppalúði alors ne prenez pas peur et tenez-vous à carreau ! Nous les avons vu dans un magasin de vêtements pour enfants, c’est pour dire à quel point ils leurs mettent la pression pour qu’ils soient sages ! On ne croise pas le Père Fouettard chez Petit Bateau en période de Noël en France !

Ce merveilleux petit couple de « trolls » ne vit pas seul ! Rassurez-vous ils n’ont pas un enfant troll qui mange les petits islandais … mais ils ont un chat ! Un énorme chat !

Le Jólakötturinn (« chat de Noël » en islandais) est un monstre islandais, un chat énorme et vicieux qui rôde dans les campagnes enneigées durant le temps des fêtes de fin d’années et mange les enfants n’ayant pas reçu de nouveaux vêtements à porter avant le réveillon de Noël. Oui vous avez bien lu ! Si les enfants ne reçoivent pas de vêtements neufs pour le réveillon de Noël, même s’ils ont été sages durant toute l’année il seront mangés par le Jólakötturinn. Comme nous disions précédemment … AMBIANCE !

Cet article vous a donné envie de découvrir l’Islande en période de fêtes de fin d’année ? Nous vous le recommandons, les islandais ont coutume de bien décorer leurs maisons avec de nombreux luminaires et guirlandes. Cela plonge le pays dans une ambiance particulière, surtout à cette période de l’année où le soleil ne se lève qu’à 11h pour se coucher à 14h !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou partager pour faire découvrir ces incroyables traditions de Noël à tous vos amis.


Articles similaires :  « Découvrez la magie de Noël à Québec » 

 

Source